Guide de publication sur le blog PARVIS

Le présent guide aborde uniquement les points essentiels pour la publication sur le blog du programme PARVIS.

Pour des questions plus générales ou plus précises, il est utile de se référer à La Maisons des carnets https://maisondescarnets.hypotheses.org/ qui permet à tous les utilisateurs de la plateforme Hypothese.org de se former en ligne, de trouver des réponses à des questions précises ou de faire appel à la communauté des utilisateurs.

Pour suivre la formation en ligne : https://maisondescarnets.hypotheses.org/accueil-du-parcours-de-formation

Pour consulter les bonnes pratiques de l’usage du blog scientifique : https://maisondescarnets.hypotheses.org/category/bonnes-pratiques

Rédaction

Toujours rappeler en début de billet et en italiques les circonstances dans lesquelles il se place (par ex séminaire, colloque, atelier d’étudiants, etc.)

Les blogs scientifiques (carnets de recherche) sur le portail Hypotheses.org sont composés de deux types de contenus : des pages et des articles. La création et la gestion des pages sont du ressort des responsables éditoriaux du carnet.

La rédaction des articles se réalise par l’emploi successif de blocs de contenu dont l’usage est intuitif la plupart du temps, comme ceux des listes ou des tableaux, mais peut s’avérer plus complexes à manier, comme ceux permettant de saisir du code HTML directement.

Fonctionnement par blocs

Un résumé de 240 signes maximum doit être rédigé pour chaque billet, dans le cadre « Extrait » de la colonne de droite, onglet « Document ».

Pour les compte-rendus de séminaire: ne pas tout mettre dans le même billet, mais suivre la démarche suivante:

– créer un billet de programme avec l’affiche, un texte de présentation et le programme

– une fois l’événement passé, créer un billet de compte rendu par intervention ou exposé. Ne pas oublier l’image et les infos de contexte.

– lier le billet de programme à chaque billet de compte rendu.

Illustrations

L’utilisation d’une image mise en avant pour illustrer les articles/billets est obligatoire, même s’il s’agit d’une image déjà présente dans le corps de l’article.

Elle doit être définie en choisissant l’option « mise en avant » dans la colonne de droite. Si vous souhaitez que l’image se voie aussi une fois qu’on a cliqué sur l’article, vous devez aussi l’insérer dans le corps du billet.

réglage d’une image mise en avant

Dans le corps de l’article, pour ajouter une image isolée, utiliser le symbole + en haut à gauche (« Ajouter un bloc »), puis cliquer sur Image ; on peut ensuite la redimensionner et la positionner en utilisant les commandes situées dans la colonne de droite.

Toute image doit obligatoirement être référencée puis créditée à l’aide du symbole ©, dans le bas du billet en italiques. Les images doivent être libres de droits, ou l’autorisation de reproduction doit être conservée dans les archives du carnet Parvis.

Vous êtes encouragé·es à donner une légende à vos images. 

Structuration & étiquettes

Il faudra attribuer une ou plusieurs catégories à chaque billet/article parmi les catégories disponibles, visibles au moment de la rédaction dans la colonne de droite du carnet de recherche.

De même, il faudra accompagner l’article d’un ensemble d’étiquettes, mots-clés.

L’usage des étiquettes est libre, mais celui des catégories doit strictement se limiter aux catégories existantes. S’il vous semble utile d’en créer une nouvelle, c’est à discuter ensemble sur la liste Parvis.

Apreçu du menu catégories et étiquettes

Le comité de rédaction du carnet doit être consulté pour d’éventuels rajouts :

– si besoin des sidebars ou pied de page : faire demande sur la liste Parvis

– si souhait de figurer dans le diaporama : faire demande

– penser à faire des liens, dans le carnet ou vers l’extérieur. « Si le web était un réseau de voies de circulation, une page sans liens serait une impasse fermée par un mur. »

Mise en forme

Si vous préférez écrire le contenu du billet sur un éditeur comme Word ou Libre Office, plutôt que directement sur l’éditeur du blog, il est déconseillé d’utiliser des éléments de stylage (titre, etc.) : l’opération de « copier-coller » se fait mal, elle peut se traduire par des problèmes de présentation (par exemple des listes où tout n’apparaît pas au même niveau) ou tout simplement du code HTML pas « propre » en arrière-plan.

Vous pouvez bien sûr le faire, mais il faudra dans ce cas vérifier le code HTML et en cas de doute sélectionner le texte et supprimer la mise en forme. Il faudra donc rétablir manuellement toutes les mises en forme additionnelles : ex. italiques, exposants, etc.

Il est malgré tout prudent de composer votre article hors-ligne, pour en avoir une sauvegarde. La bonne pratique consiste à composer sur un éditeur de texte brut, que vous pouvez copier-coller, et à mettre en forme dans WordPress ensuite

Utiliser la balise « More » (lire la suite) si le billet est long (au-delà de 10 lignes)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search