Géographies des représentations urbaines au cinéma

Pierre-Jacques Olagnier “Quelle(s) singularité(s) des imaginaires urbains dans la fiction climatique ? Géographies des représentations de la ville dans le cinéma de science-fiction”

Au-delà des inventions et des créations d’un réalisateur, des leitmotive de la ciné- représentation de la ville de science-fiction peuvent être mis en évidence : destructions et ruines urbaines, villes post-cataclysmiques, pollutions, étalement urbain, ségrégation socio- spatiale, architecture « moderniste » en sont quelques exemples. Les imaginaires urbains de la fiction climatique sont-ils radicalement différents de ces représentations de la ville, de morceaux de ville, de l’urbanité ou de la citadinité dans les récits de science-fiction ?

Compte tenu de l’appel à communication, notre proposition sera centrée sur les modalités de mise en scène des villes ou morceaux de villes dans les fictions climatiques après ou au moment de la crise climatique et écologique. Est-il possible d’identifier des topoï des villes de la fiction climatique (qu’il s’agisse de villes habitées, inhabitées ou inhabitables) ? De quelles manières ces imaginaires de la fin de la ville sont-ils représentés ? Quelle place occupent ces villes dans les récits de la fiction climatique ?

La graphie de la ville de science-fiction à l’écran offre des connivences manifestes avec la bande dessinée, la littérature (puisque la plupart des films de science-fiction sont des adaptations d’œuvres littéraires) et l’architecture. Les fortes interactions et les influences réciproques entre cinéma, bandes dessinées et littérature de science-fiction obligent à ne pas couper arbitrairement le cinéma de ses deux sources d’inspiration principales. Ces circulations entre les arts conduiront à un questionnement sur l’existence de spécificités de la ciné- représentation des villes dans la fiction climatique par rapport à d’autres formes de récit de science-fiction.

La communication portera sur un corpus dont les contours restent à préciser.

Bio-bibliographie :

Pierre-Jacques Olagnier est maître de conférences en géographie à l’Université de Picardie Jules Verne et membre de l’équipe de recherche UR 4287 Habiter le Monde. Ses recherches portent sur les politiques urbaines et les pratiques d’aménagement dans les villes européennes ainsi que sur la question des représentations en géographie.

English version

“What are the singularities of urban imaginaries in climate fiction? Geographies of representations of the city in science fiction cinema”

Beyond a director’s inventions and creations, the leitmotif of the representation of the city in the movies can be highlighted: urban destructions and ruins, post-cataclysmic cities, pollution, urban sprawl, socio-spatial segregation, modern architecture are just a few examples. Are the urban imaginaries of climate fiction’s cities radically different from these representations of the city, of urbanity or citadinity in science fiction narratives?

Taking into account the call for papers, our proposal will focus on the ways in which cities or urban districts are staged in climate fiction after or at the time of the climate and ecological crisis. Is it possible to identify topoi of cities in climate fiction (whether inhabited or uninhabited or uninhabitable cities)? In what ways are these imaginaries of the end of the city represented? What place do these cities occupy in the stories of climate fiction?

The graphical representation of the science fiction city on the screen has obvious connections with comic strips, literature (since most science fiction films are adaptations of literary works) and architecture. The strong interactions and reciprocal influences between cinema, comics and science fiction literature mean that cinema should not arbitrarily cut off from its two main sources of inspiration. These circulations between the arts will lead to a questioning of the existence of specificities of the cinematic representation of cities in climate fiction compared to other forms of science fiction narrative.

The communication will focus on a corpus whose contours remain to be defined.

Bio-bibliography :

Pierre-Jacques Olagnier is a lecturer in geography at the University de Picardie Jules Verne and a member of the research team UR 4287 Habiter le Monde. His research focuses on urban policies and planning practices in European cities as well as on the question of representations in geography.


Nadège Perelle

Doctorante à l'UPEM, membre du programme de recherche PARVIS (Paroles de villes) de l'I-site FUTURE

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search