Séminaire PARVIS 9 avril

Visions et recherche-création

  • Programme

1°/ Pacôme Thiellement (écrivain) : « Paris des profondeurs »

2°/ Pierre Cassou-Noguès et Gwenola Wagon (artistes-chercheurs, Paris 8) : « Virusland (performance) »

3°/ Adèle Gascuel (écrivaine en résidence) : « C’était mieux après »

4°/ Virginie Tahar (enseignante-chercheuse, Univ. Gustave Eiffeil) et Adèle Gascuel : « De la phase d’immersion à la résidence : quel bilan de l’avenir ? »

  • Présentation du séminaire

Cette séance de séminaire marque le lancement officiel de la résidence de recherche-création d’Adèle Gascuel, qui fait suite à une phase d’immersion de 10 mois dans le projet de recherche Parvis. Adèle Gascuel invite à cette occasion l’écrivain Pacôme Thiellement et les artistes et chercheurs Pierre Cassou-Noguès et Gwenola Wagon pour dessiner des visions de la ville du futur à partir de l’excavation du passé, ou de l’archivage du présent ; seront en même temps dessinés différentes démarches de recherche-création. Parallèlement, nous étudierons en quoi les expériences de la phase d’immersion d’Adèle Gascuel dans l’équipe de recherche permettent d’interroger les interactions à venir entre la recherche et la création littéraire au sein du projet Parvis.

En partenariat avec la Maison des écrivains et de la littérature


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search