Mirapolis et l’Anthropocène

Séance 6 / 9 avril 2021 / Groupe CREA

Communication d’Adèle Gascuel : “Mirapolis et l’Anthropocène”

Adèle Gascuel présente l’histoire du premier grand parc d’attraction de France, Mirapolis, qui avait pour thème les contes et légendes français.

Mixage et montage de Marion Naudin et Nadège Pérelle
Gascuel Adèle, « Mirapolis et l'Anthropocène », séminaire Visions et recherche-création, 9 avril 2021, en distanciel, Université Gustave Eiffel, I-SITE FUTURE. 

Dans un second temps, Adèle Gascuel revient sur la faillite de ce parc et présente le projet contemporain devant se développer sur ses ruines, un éco-village touristique. Elle aborde ensuite les théories de Remment Koolhass sur les parcs d’attraction comme étant des terrains d’expérimentation de “technologies du fantasme” pour les villes du futur et lie cette idée à l’éco-village à venir.

Mixage et montage de Marion Naudin et Nadège Pérelle
Gascuel Adèle, « Mirapolis et l'Anthropocène », séminaire Visions et recherche-création, 9 avril 2021, en distanciel, Université Gustave Eiffel, I-SITE FUTURE.

Le texte suivant s’inspire du travail de documentation visible sur les vidéos précédentes. Il est écrit et lu par Adèle Gascuel

Gascuel Adèle, Mirapolis

Nadège Perelle

Doctorante à l'UPEM, membre du programme de recherche PARVIS (Paroles de villes) de l'I-site FUTURE

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search