Comptes-rendus séminaire et atelier FUTURABLE 22 octobre et 1er décembre 2021

Compte-rendu séminaire 22 octobre 2021

Réunion de rencontre entre les organismes participants : Nantes Futurable, LEE de l’université Gustave Eiffel et LISAA de l’université Gustave Eiffel de Champs-sur-Marne. Intervention des chercheuses Irène Langlet (spécialiste des oeuvres de science-fiction) et Hélène Sellier (spécialiste de scénarios).

Illustration réalisée par Jaqueline Florenzio© (illustratrice qui a participé aux ateliers Nantes Futurable en 2020-2021)
  • Déroulé
    1. Joachim Muller : présentation du jeux
    2. Une partie de jeu réalisée par les personnes présentes
    3. Retour sur la partie
    4. Irène Langlet : « le genre littéraire de la science fiction »
    5. Hélène Sellier : « le scénario »
    6. Dégagement de pistes prioritaire pour la suite et l’amélioration du jeu.
  • Conclusions
    1. Définir un objectif pour la partie et en donner un à suivre aux joueurs
    2. Modifier la sectorisation du jeu
    3. Essayer partie avec carte qui n’est pas l’estuaire (mais avec des contraintes similaires)
    4. Création d’un système pour simplifier le rôle de maître du jeu

Compte-rendu atelier 1er décembre 2021

Atelier d’écriture organisé avec les membres de Nantes Futurable (Alice Mounissamy, Joachim Muller), LEE de l’université Gustave Eiffel et LISAA de l’université Gustave Eiffel de Champs-sur-Marne.

Illustration réalisée par Jaqueline Florenzio© (illustratrice qui a participé aux ateliers Nantes Futurable en 2020-2021)
  • Déroulé
    1. Alice Mounissamy : Présentation du projet et de l’atelier du jour
    2. Jeu d’interconnaissance sous forme de jeux d’écriture
    3. Création de personnages sous forme de jeux d’improvisation et discussion entre les personnages
    4. Incarnation des personnages et défense de leurs causes
  • Conclusions
    1. Le principe de prise de parole / réponse permet d’avancer dans le temps sans s’en rendre compte, au gré des propositions successives. On arrive à réellement porter nos propositions
    2. Les personnages ne révèlent pas forcément toutes leurs motivations : en faire un ressort narratif pour provoquer le débat quand la contradiction manque à la table ?
    3. Le récit est foisonnant, certains joueurs apportent pour justifier leurs actions/propositions leurs propres péripéties au déroulement du jeu.
    4. Comment concilier cette échelle individuelle très riche et très libre (temps passé sur une question, liberté des choix et des propositions, etc.) avec l’échelle territoriale / du Parlement ?
    5. Ce premier exercice d’écriture nous permets de préfigurer des caractéristiques de cartes personnages qui peuvent être assez saillante.
    6. Fournir des cartes personnage avec un échantillon de caractéristiques simples qui pourront être enrichies par les joueurs au cours de la partie.
    7. Tester/ questionner en atelier (de scénario?) : le format carte narratives (des cartes de jeux tirées au sort par les joueurs avec une bribe d’histoire personnelle en lien avec le territoire).
    8. La présentation théorique du projet ne doit pas prendre le pas sur l’atelier en lui-même, veiller à ne pas plomber la créativité avec trop de concepts préalables.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search