Les villes du futur: de la machine au vivant?

Séance 3 / 18 février 2022 / Groupe STORYTELLING

Communication de Mathieu Mercuriali : “Visions utopiques pour les villes du futur: de la machine au vivant ?”

Mathieu Mercuriali (ENSA Strasbourg) présente ici trois études de cas – la Canopée des Halles, le carrefour Pleyel et la tour Montparnasse – sur lesquels il a travaillé. Il se questionne sur le rapport entre l’architecture (minérale) et la nature (mouvante), ainsi que sur l’obsolescence symbolique des bâtiments.

Mixage par Maxence Babin
Mercuriali Mathieu, « Visions utopiques pour les villes du futur: de la machine au vivant ? », journée d'études Images, figures et fictions de villes au prisme de Paris 2024, 18 février 2022, École Nationale Supérieure d'Architecture de Paris-Belleville, Université Gustave Eiffel, I-SITE FUTURE.

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
babin (28 février 2022). Les villes du futur: de la machine au vivant? PARVIS Paroles de villes. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/squ5


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search