Figure, fiction, futur (de villes)

Séance 3 / 18 février 2022 / Groupe STORYTELLING

Introduction d’Irène Langlet : “Figure, fiction, futur (de villes)” et De Federico Ferrari : “Les images, créatures vivantes et constructrices de réalité”

En commençant par un résumé de l’activité du projet PARVIS, Irène Langlet (univ. Gustave Eiffel) définit la notion de figure, production visuelle à mi-chemin entre texte et image. Elle peut être perçue comme une “fiction en germe” lorsqu’elle est considérée comme une ouverture vers des éléments significatifs de la réalité. Principalement utilisé dans les études littéraires, ce concept est ici réapproprié par des architectes, urbanistes et géographes et est un des seuils interdisciplinaires franchis par le projet PARVIS.

Federico Ferrari (ENSA Nantes) introduit ensuite la structure de la journée, qui commence avec des cas d’étude dans la première session et qui monte en généralité lors de la seconde. Selon lui, les images sont souvent considérées comme étant superficielles, agissant en surface dans le registre du discours afin de le rendre plus accessible au grand public. En organisant cette journée, Federico Ferrari souhaite qu’une analyse de l’épaisseur de cette surface soit menée, car elle représente un objet d’études important pour comprendre notre réalité contemporaine en tant que forme, mais aussi en tant que fond.

Mixage par Maxence Babin

Langlet Irène, « Figure, fiction, futur (de villes) », journée d’études Images, figures et fictions de villes au prisme de Paris 2024, 18 février 2022, École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville, Université Gustave Eiffel, I-SITE FUTURE.

Ferrari Federico, « Les images, créatures vivantes et constructrices de réalité », journée d’études Images, figures et fictions de villes au prisme de Paris 2024, 18 février 2022, École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville, Université Gustave Eiffel, I-SITE FUTURE.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search