Fictions post-carbone dans la presse française

A l’occasion de la COP 25 le quotidien Libération a publié entre le 9 et le 13 décembre 2019 une série de six courts récits d’anticipation de six écrivain.e.s dont la thématique commune est la neutralité carbone.

La COP 53 de l’écrivain suisse Antoine Jacquier me semble le plus percutant et résonne avec une fiction climatique notoire: Bleue comme une orange de Norman Spinrad publié en 1999. La COP 53 est un court récit qui donne à voir une (énième) Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, mais celle-ci est particulière, car la neutralité carbone est atteinte, et que, parallèlement à cet évènement historique le procès d’activistes pro-climat s’ouvre. Ces derniers surnommés « Brigades vertes » sont accusés d’avoir assassiné et séquestré plus d’une centaine de responsables politiques afin de mettre la pression sur les élus et législateurs pour agir face à la fragilisation des écosystèmes et au dérèglement climatique.

Bonne lecture !

https://www.liberation.fr/planete/2019/12/13/la-cop-53-des-auteurs-de-sf-imaginent-un-monde-neutre-en-carbone_1768334


Nadège Perelle

Doctorante à l'UPEM, membre du programme de recherche PARVIS (Paroles de villes) de l'I-site FUTURE

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search